Transports et déplacement

Sur le long terme, la bonne solution ne peut provenir que d’un fort développement des transports ferrés : métros sur toute la zone dense de la MGP, RER pour les destinations plus lointaines. Mais l’investissement se chiffrera en dizaines de milliards et ceci n’interviendra qu’à l’horizon 2030-2050 et sous réserve que nous soyons extrêmement actifs (d’où notre engagement dans un projet communal de territoire à long terme).

Nous essaierons quand même d’obtenir sous 5-10 ans le prolongement de la ligne 4 jusqu’à Fresnes et même dans le Nord-Essonne avec un parking (coût de l’ordre de 1 milliard pour aller de la future station de Petit-Bagneux jusqu’à un peu au delà de Fresnes) : cela délestera le RER B et permettra d’éviter beaucoup de circulation automobile de transit.

Sur le plus court terme, il nous faut viser l’arrivée du Grand Paris Express (GPE) vers 2024, en demandant l’augmentation de fréquence des lignes de bus nous permettant de rallier les lignes 14 et 15.

Enfin nous mettrons en oeuvre le plan vélo en cours d’élaboration par le Territoire Grand Orly Seine Bièvre, notamment sur les volets qui nécessitent le moins d’espace, comme des places de stationnement sécurisées pour être sûr de retrouver son vélo.

Lire plus sur le long terme comme sur le court terme

 

Lire plus sur le Métro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Tous les commentaires sont soumis à modération avant publication.)