Action Sociale et Solidarité Elargie

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est un organisme rodé qui fonctionne bien. Son rôle se limite actuellement à l’aide sociale en faveur des moins aisés. Il travaille en toute confidentialité sur des dossiers individuels et les évoque sous une forme anonymisée pour décision par les administrateurs (élus municipaux désignés par la majorité comme par l’opposition et personnalités locales qualifiées).

Le CCAS deviendra l’outil de cette action solidaire plus généralisée que nous évoquons en tête de cet onglet solidarité.

En effet, il procède déjà aux calculs de quotient familial pour le barême de classement des familles, en prenant connaissance de la situation familiale, des revenus, du nombre d’enfants… et ceci pour la majeure partie des familles fresnoises (seules celles qui se trouvent nettement au-dessus du palier de la dernière tranche ne font pas calculer leur quotient familial).

Il pourra donc aisément se voir ajouter l’évaluation des charges mensuelles globales (cantine, garderie, centre aéré, activités artistiques, culturelles et sportives), afin de faire des propositions de bonification en fonction des règles décidées par le conseil d’administration du CCAS.

Dans cette perspective, une bonne partie des familles de la tranche 7 (la plus élevée) pourraient bénéficier de ces réductions globales, afin d’alléger les charges financières liées à une famille active.

Bien sûr, cela impliquera une augmentation du budget du CCAS, lequel augmentera au fur et à mesure des améliorations financières générées par le nouveau management participatif,  notamment les réductions de coûts inutiles. Ainsi tout en travaillant dans un cadre plus agréable et mobilisateur, les agents communaux auront la satisfaction de constater que leurs bonnes idées sont directement porteuses de bénéfices pour les familles et la jeunesse fresnoises.

2 commentaires sur “Action Sociale et Solidarité Elargie

  1. Merçi Richard de reconnaitre que le CCAS est un organisme qui fonctionne bien Apres 19 ans de vice président je pense qui j’ai contribué a ton constat…Par ailleur dans ton argumentaire je n’ai pas lu les travaux de l’A.B.S.Je pense que se document est utile pour poursuivre l’action sociale dont l’objet est de voire disparaitre rapidement les beneficiares par une aide pertinente via une écoute ,des choix d’aide et parfois un peut de liquidité en euros

    1. Effectivement nous prendrons en compte les travaux de l’ABS (analyse des besoins sociaux), avec l’objectif d’augmenter la solidarité pour mieux venir en aide à ceux qui sont en difficulté, exactement comme tu l’indiques ci-dessus.
      Tu remarqueras que nous sommes la seule liste à ECRIRE vouloir renforcer la solidarité (y compris celle qui se prétend de gauche,… mais tout le monde sait que la gauche n’est plus ce qu’elle était).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Tous les commentaires sont soumis à modération avant publication.)