Coopération et Solidarité Internationale

Fresnes s’est investie dans ce domaine essentiellement via le tissu associatif, avec un soutien actif de la municipalité fresnoise.

En plus de quelques actions ponctuelles, ce furent des actions prolongées en direction de la Roumanie (« adoption » d’un village roumain dans les années 1980), la Gambie (scolaire et jeunesse), Madagascar (santé et alimentation, sous la conduite d’une retraitée malgache retournée dans son village d’enfance) et Mali (soutien d’un orphelinat par une équipe de jeune Fresnois-es, puis reconstruction sur fonds parlementaires).

Toutes ces actions ont pour fondements le développement économique, éducatif ou social, sous la conduite d’équipes locales. Le but est d’aider nos amis lointains à se développer localement afin de vivre encore mieux « au pays » et éviter de s’exiler uniquement pour des raisons économiques (pour les situations de conflit, c’est un autre problème).

Après trois ans d’activité moindre (due à l’absence de volonté municipale en ce sens), nous entendons reprendre l’initiative en réservant des budgets significatifs et en lançant des appels à projet pour faire bien connaître notre souhait de développer la solidarité internationale. Outre le bénéfice concret – et durable – qu’en tirent nos partenaires africains, c’est aussi une occasion pour nos jeunes Fresnois(es) de mieux connaître le monde et même d’acquérir des compétences en gestion de projet (toujours utile pour leur métier futur).

Budgétairement une enveloppe portée à 30 000 € représenterait environ un triplement de l’enveloppe actuelle mais seulement 0,1% du budget communal, ce qui est loin d’être excessif.

Nous escomptons aussi associer Homberg (ville allemande avec laquelle nous sommes jumelés)  à ces actions de coopération internationale, afin de donner une dimension européenne à cette solidarité : en plus des échanges musicaux (depuis plus de 10 ans) et sportifs (football en 2018), cela donnerait une occasion supplémentaire de rencontre entre les jeunes des deux villes.

Initiateur de ce jumelage, il me tient à cœur d’en développer la portée, y compris dans le domaine de la solidarité internationale. C’est l’Europe qui nous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Tous les commentaires sont soumis à modération avant publication.)