Confiance

Dans le management des équipes, la confiance est la vertu cardinale, celle qui permet de déléguer et, ainsi, d’être plus efficace tout en travaillant dans un contexte plus détendu.

La confiance n’est malheureusement pas la qualité première du système politico-administratif et c’est d’ailleurs ce qui pénalise son efficacité.

La confiance signifie notamment que la sanction disciplinaire est d’abord un échec personnel du dirigeant, car celui-ci doit toujours penser « puisque l’autre est digne de confiance, si cela ne fonctionne pas bien, c’est que nous nous sommes mal fait comprendre ».

Bien sûr, il pourra y avoir des sanctions pour les cas extrêmes qui ne jouent pas le jeu de façon parfaitement consciente et délibérée. Mais ceci ne pourra intervenir qu’après plusieurs explications pour vérifier que ce n’est pas un dysfonctionnement de l’émetteur mais bien du récepteur.

En conclusion, les sanctions « de convenance » n’auront plus cours, quel que soit le niveau hiérarchique.

Sans pour autant qu’on puisse craindre un relâchement dans le travail, bien au contraire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Tous les commentaires sont soumis à modération avant publication.)