Dépendance-Grand âge

Nous avons placé la rubrique seniors au sein du chapitre vie quotidienne, car la plupart des retraités sont actifs et ce jusqu’à un âge assez avancé. Mais le très grand âge finit par se traduire par des besoins d’accompagnement renforcé, ce qui est l’objet de cette rubrique.

L’accompagnement que nous voulons mettre en place doit d’abord se fonder sur le respect absolu du (de la) bénéficiaire de cet accompagnement. Sauf pour les cas les plus marqués de maladie neurologique avancée, nous voulons insister sur l’autonomie de la personne, quels que soient ses choix. Il est donc rigoureusement hors de question d’imposer, même aux très âgés ou aux handicapés, des choix qui ne seraient pas les leurs. C’est une question de dignité humaine et elle doit rester absolue, même dans les structures spécialisées.

La plupart des personnes en situation de dépendance, que ce soit pour des raisons de très grand handicap ou de maladie, souhaitent rester chez elles : non seulement c’est le cadre affectif qui leur convient le mieux (notamment leurs souvenirs), mais aussi c’est ce qui leur procure le plus de confort et d’autonomie dans leurs rythmes quotidiens.

Afin de favoriser le maintien à domicile de tous ceux qui le souhaitent, nous réactiverons l’étude engagée en 2017 et interrompue en 2018 par l’équipe municipale fresnoise sortante (contre notre volonté, vous vous en doutez).

Lire plus sur le maintien à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Tous les commentaires sont soumis à modération avant publication.)